• Rupture

    Comment dire que c'est triste de se séparer pour de mauvaises raisons...

    C'est tellement rare de trouver une personne avec laquelle on s'entend bien, on se sent bien, une personne qu'on ne repousse pas... c'est tellement rare de nous dire : « Mais voilà ! Voilà donc une relation qui peut évoluer, une relation qu'on peut entretenir et d'où jaillira l'amour comme par miracle: une oasis dans le désert»... Et au lieu de donner à cette relation toutes les chances qu'elle mérite pour qu'elle prospère, au lieu d'ouvrir son cœur sans crainte pour offrir son affection et accueillir l'Autre, on se barricade derrière de faux semblants et on s'y cache - on reste prudent, s'excuse-t-on, le tête basse - de peur de perdre un peu de notre aura, de notre superbe et de peur que notre cœur ne saigne...

    Au lieu de nous poser des questions sur la sincérité de nos sentiments, sur notre amour pour l'Autre, sur ce que nous pouvons faire pour que nos sentiments l'un pour l'autre se confondent, nous passons notre temps à trouver des excuses insignifiantes - des raisons objectives, présume-t-on - pour ne pas aller plus loin, pour prendre du recul... encore et toujours, de peur de se "casser la gueule"...

    En réalité, on se casse la gueule à la seconde même où on pense uniquement à l'individu qu'on est, à l'instant même où on pense à se prémunir 
    contre l'Autre, oubliant que dans un couple, on n'est plus « un », on est toujours « deux ». N'est-t-il pas vrai qu'on se met ensemble parce qu'on est d'abord « deux » ?... N'est-il pas dans ce cas plus opportun de se séparer parce que, à un moment donné, l'on ne fait effectivement plus « deux »... parce que le couple s'étiole... parce que le « deux » redevient « un »... Mais est-ce vraiment sincère de se séparer parce que, à un moment donné, l'on « prédit objectivement» qu'on ne « sera » plus « deux » pour telle ou telle autre raison... 
     
    Qu'en savons-nous ? Aurait-on tout fait pour que ça marche ? Ou aurait-on seulement choisi la facilité comme on a souvent tendance à le faire...



  • Commentaires

    1
    Marc
    Dimanche 31 Décembre 2006 à 22:58
    y a du vrai
    Slt, y a du vrai dans tout ça et c'est bien triste. Faut vivre avec!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :