• Mensonge

     

    Le rassurer. Je lui ai donc dit ce qu'il voulait entendre. Au cours de mon récit, j'ai levé les yeux sur lui et j'ai croisé son regard. Un étranger. Ce n'était qu'un étranger à qui je racontais une histoire. Plus tard dans la soirée, il m'invita à danser. Franck Sinatra chantait "everybody loves somebody... sometimes...". En silence, je l'ai regardé à nouveau et c'était moi que je surprenais, égarée, noyée dans les eaux noires de ses yeux.

    Peut-être lui avais-je dit ce que moi, je voulais entendre... pour me rassurer, finalement...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :